Activités, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Quelques nouvelles…

Tout d’abord, ça y est, l’association possède maintenant son propre petit pressoir manuel, ce qui permet de faire du jus de pommes en utilisant aussi les pommes tombées qui se seraient talées dans les cagettes en attendant le « grand pressage » chez Patrick.

Pressage à Marvoisie

Il y a eu plusieurs fortes bourrasques cette année et les jeunes arbres du Grand Saule en ont souffert. La première fois nous avons pu constater que la cassure avait eu lieu au niveau du point de greffe et que le centre des troncs brisés présentait une zone noire. Ces jeunes arbres auraient pu continuer à pousser mais leur longévité était déjà compromise par ces points d’entrée de maladies (champignons, chancre ? Mystère).

12 juin 2019

La seconde série d’arbres bousculés a été plus douloureuse à constater. Il s’agissait de variétés plus développées, et les fruits étaient presque prêts à être récoltés.

2 octobre 2019

Comment éviter ces dégâts ? Faut-il prévoir plusieurs tuteurs avec des sangles pour aider les arbres à résister à des épisodes de vents violents ? Faut-il plus éclaircir les fruits pour éviter une surcharge qui fragilise les branches et donne plus d’emprise ? Il est dit que selon les porte-greffes, il faut maintenir ou pas les tuteurs en place en permanence. C’est théoriquement le cas pour ceux que nous utilisons qui permettent un développement rapide et une mise à fruits précoce mais avec un faible développement racinaire. Selon d’autres avis, le fait de tuteurer les arbres empêchent certaines fibres du tronc de se développer (je reste vague, comme mes connaissances en la matière) et le rend fragile, comme un membre qui resterait en permanence dans un plâtre. Si on regarde la chose du bon côté, on peut se dire que les arbres étaient plantés trop serrés et allaient rapidement entrer en concurrence. A quelque chose malheur est bon ?

L’Assemblée Générale s’est tenue vendredi 11 octobre, de 18 h 30 jusqu’à 20 h. Une quinzaine de personnes étaient présentes, dont quelques nouveaux adhérents. Vous pourrez trouver un compte-rendu dans l’onglet bilan. Il est apparu que la subvention accordée par la Mairie recouvre à peu de choses près les frais engagés par l’AAM, les plus gros postes étant la tonte et les cours. Cette année nous avons pu toutefois faire des économies qui seront reportées sur l’année fraîchement entamée grâce à l’engagement de quelques bénévoles qui ont assuré à plusieurs reprises la tonte de Marvoisie, à la fois et à la débroussailleuse. Qu’ils en soient grandement remerciés !!!

4 mai 2019
Activités, Soins, Verger de Marvoisie

Neige de printemps

Les chutes de neige de la semaine dernière ont cassé une charpentière d’un prunier sur le verger de Marvoisie (le B9). Lors de la session d’entretien de samedi dernier il a été « recollé ». On va voir s’il se remet de cette blessure. Sinon, on pourra prélever des greffons l’an prochain et tenter une greffe pour avoir un nouveau un arbre de cette variété.

Un tronc sévèrement entaillé…
Un pansement, un tuteur, et c’est reparti ?
Cours, Taille, Verger de Marvoisie

Cours de taille sur le verger de Marvoisie – samedi 2 mars 2019

Pierre Fournier est venu nous donner des cours de taille sur le verger de Marvoisie. Les grands arbres en pleine production n’avaient pas été taillés depuis quelques années et certaines branches trop longues avaient cassé sous le poids des fruits l’année dernière.

Une autre session aura lieu mercredi matin et samedi prochain, si le temps le permet.

Activités, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Avril 21 et 25 – Marvoisie – c’est tout beau !

Cliquer sur les images pour les voir plus grande.

Merci au deux membres d’AAM qui ont loué le débrousailleuse puis passé la journé à tondre, non seulement Marvoisie mais aussi derrière la pépinière à Grand Saule.
Le samedi avant de nombreux membres ont préparé le terrain en nettoyant le tour des arbres

Et le samedi après le passage de la débroussailleuse au Grand Saule, les membres ont nettoyé la pépinière

Une fois les fleurs de pissenlit passées (car les abeilles d’à côté les butinent) Thomas tondra entre les rangs des arbres au Grand-Saule où le tour des arbres ont été soignés selon les consignes de Monsieur Scherrer.
IMG_3182

Cours, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Avril: LPO – Croqueurs de Pommes…

 

On n’arrête plus ! Et comme l’indique le titre, ce mois d’avril nous nous sommes fait aussi accompagnés, le vendredi 6, par le LPO (qui chercher actuellement des volontaires pour l’obervation des buzzards cendrés en Isère) qui sont venus à deux nous installer des nids aux mésages bleue, mésage charbonnière, et bergeronette . MERCI


Et des Croqueurs de Pommes, venus le samedi 24 pour nous apprendre à faire une greffe en couronne.
20180421_145327' (Medium)

Entre les deux, nous avons terminé la taille au Grand Saule, sous l’œil avisé de Monsieur Chatelet, pendant que d’autres ont dégagé les herbes autour des arbres, au Grand Saule le samedi 7 et 14 et à Marvoisie le 24 et arrosé surtout les plus jeunes arbres avec le purin d’ortilles, prêle et consoude, préparé par Chantal,  pour les nourrir.

Il y aura à dire sur l’invasion d’asters sur le verger de Grand Saule, fleures tellement apprécié par les abeilles, mais qui hébergent des cicadelles, qui abîment l’écorce des arbres …. mais bon ..c’est le printemps, et on n’arrête plus 🙂

Activités, Cours, Verger de Marvoisie

Prélèvement de greffons à Marvoisie – samedi le 13 janvier

IMG_2845.jpgEn effet, pour les fruit à noyau, les greffons sont prélevés AVANT le 15 janvier, et pour les fruit à pépins jusqu’au fin février. Ils sont ensuite gardés au noir dans le frigo, afin qu’au moment du greffage le greffon a un retard végétatif par rapport au porte greffe, ce qui augment la chance du succès. Un membre nous a trouvé ce mémo très utile

Activités, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Intervention aux deux vergers – lundi 27 novembre

IMG_2494Pas très agréable de pulvériser la bouillie bordelais sur les 270 arbres. 5 membres courageux y sont attelés un lundi matin de novembre.
Autorisé en culture bio contrôlé, son utilisation reste contesté par certains membres de notre assos. Qu’en pensez vous?

D’après notre spécialiste, la chute des feuilles laisse une cicatrice qui peut laisser un accès aux maladies. La bouille bordelaise a seulement une action préventive, et non pas préventive. Pour en savoir plus cliquer ici