Taille

L’association d’Arboriculture à la Fête du Miel 2020

L’Association était présente à la Fête du Miel 2020 qui s’est tenue au Pré de l’Eau les 3 et 4 octobre. Un long stand permettait de montrer les pommes des vergers du Grand Saule et de Marvoisie. Pour la plupart des pommes la variété était indiquée, d’autres étaient repérées par le numéro de l’arbre. Les membres se sont relayés pour accueillir les visiteurs et répondre aux questions nombreuses. Ainsi plus d’un visiteur était curieux de retrouver les variétés de pommes de son propre jardin, ou d’interroger sur les soins nécessaires ou tout simplement se renseigner comment l’association pourrait l’aider à améliorer ses connaissances dans l’entretien et la conduite des arbres.

Et douze nouveaux membres sont venus rejoindre l’association à cette occasion !

Plus de trente variétés différentes étaient exposées, sur une superbe table riche en couleurs, et en saveurs !

Taille

Samedi 13 juin 2020 – Cours avec Pierre Xuereb

Cet hiver trop doux ne présage rien de bon pour nos arbres fruitiers. Par exemple, les cochenilles meurent en dessous de -5° mais cette température n’a pas été atteinte partout dans le département.

Voici quelques uns des conseils du jour :

– Il est essentiel d’éclaircir les fruits après l’éclaircissage physiologique qui se termine vers la mi-juin
– Nous avons vu que les formes dites « pleureuses » font des grappes de fruits en bout de branche. – laisser 5 fruits max par centimètre carré de section de branche – ou alors, se servir d’un équifruit pour déterminer le nombre de fruits à laisser. Munissez-vous d’un sécateur, ou mieux, d’une épinette bien affûtée et désinfectée.

– pour les formes « érigées » les fruits se répartissent mieux. Enlever en premier les fruits qui se touchent, ce qui fournit aux carpocapses un abri hors du vent pour pondre leurs œufs !

– un arbre qui alterne fait une année des fruits, une année ses racines. On peut limiter cette alternance en éclaircissant les fruits les année d’abondance

-Si l’été est sec, l’arbre prépare peu de fruits pour l’année suivante. On peut voir que ces deux conditions étaient réunies l’année dernière.

22 aout 2019

La taille d’hiver n’a pas d’impact sur la vigueur de l’arbre, tandis qu’enlever des gourmands mal placés en fin juin/début juillet participe à réduire un excès de vigueur d’un arbre trop vigoureux, car l’énergie qu’ils ont consommée à pousser ne sera pas rendue à l’arbre. Il est préférable de les arracher à la main en juillet, avant l’aoûtement quand la cicatrisation se fait toute seule. Plus tard dans l’année on peut les enlever en utilisant un sécateur, mais de préférence, sans attendre la chute des feuilles.

– Si le printemps est sec, les fruits tomberont (c’est aussi le cas cette année)

– quand l’arbre est stressé, il favorise la production de végétation – la taille en verte est d’autant plus nécessaire. (réduire la vigueur, favoriser les fruits)

MAIS – les pommes de l’année prochaine se préparent cette année.

L’orientation d’un bourgeon (en fruit ou en branche) est déterminée l’année précédente au mois d’août !
C’est pourquoi forcer une légère arcure peut être souhaitable au mois de mai/juin quand les branches sont souples. Penser à ne pas trop ployer les branches mais juste de leur donner une légère orientation (pas plus de 45°) pour ralentir la sève et favoriser la production de bourgeons à fruits. Plus tard, l’arrivée des fruits accentuera la courbe vers le bas. Attention à « protéger » les branches de blessures de ficelles en insérant un bout de tissu ou autre pour que la ficelle ne soit pas en contact direct avec l’écorce.

Il y avait beaucoup d’autres conseils que ceux rapportés ici, mais c’était une matinée héroïque.

Et finalement, il est bon de savoir :

-qu’un arbre stressé favorise la production de végétation.
– pour les plantations de l’année, prévoir 40 l par semaine en une seule fois (avec paillage).
– que pour arroser nos pommiers il faudrait prévoir 200 l d’eau deux fois par mois .

Taille

Le Confinement : 17 mars au 11 mai 2020

Merci à l’Association des Croqueurs de Pommes

L’AAM est membre de l’association nationale des Croqueurs de Pomme. Comme les agriculteurs avaient une autorisation de quitter leur domicile pour s’occuper de leurs exploitations, les Croqueurs ont demandé au Ministère de l’Agriculture une dérogation pour leur membres, arboriculteurs amateurs. Grâce à cette autorisation spéciale, nous avons pu individuellement tenter quelques greffages à la pépinière de Grand Saule, et suivre, pour la première fois, le débourrage des pommiers (très tôt cette année à cause des chaleurs exceptionnelles). Puis, petit avantage durant cette période morne, jamais nous n’avions eu autant de volontaires pour passer le rotofil sous les arbres.

Taille

Mardi 10 juillet: Trop de pommes !

Fin du matinée de travail ce mardi matin:10-juillet-3073244408-1531335984232.jpg

Une brouette plein de (presque) belles pommes pour le composte! Et une branche allégée et étayée.

En effet, nous n’avons pas éclairci les pommes assez tôt – c’était trop difficile de se résoudre à renoncer à ces belles pommes, alors l’impensable est arrivé ! Deux branches se sont cassées !

 

 

 

Activités, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Avril 21 et 25 – Marvoisie – c’est tout beau !

Cliquer sur les images pour les voir plus grande.

Merci au deux membres d’AAM qui ont loué le débrousailleuse puis passé la journé à tondre, non seulement Marvoisie mais aussi derrière la pépinière à Grand Saule.
Le samedi avant de nombreux membres ont préparé le terrain en nettoyant le tour des arbres

Et le samedi après le passage de la débroussailleuse au Grand Saule, les membres ont nettoyé la pépinière

Une fois les fleurs de pissenlit passées (car les abeilles d’à côté les butinent) Thomas tondra entre les rangs des arbres au Grand-Saule où le tour des arbres ont été soignés selon les consignes de Monsieur Scherrer.
IMG_3182

Cours, Verger de Marvoisie, Verger du Grand Saule

Avril: LPO – Croqueurs de Pommes…

 

On n’arrête plus ! Et comme l’indique le titre, ce mois d’avril nous nous sommes fait aussi accompagnés, le vendredi 6, par le LPO (qui chercher actuellement des volontaires pour l’obervation des buzzards cendrés en Isère) qui sont venus à deux nous installer des nids aux mésages bleue, mésage charbonnière, et bergeronette . MERCI


Et des Croqueurs de Pommes, venus le samedi 24 pour nous apprendre à faire une greffe en couronne.
20180421_145327' (Medium)

Entre les deux, nous avons terminé la taille au Grand Saule, sous l’œil avisé de Monsieur Chatelet, pendant que d’autres ont dégagé les herbes autour des arbres, au Grand Saule le samedi 7 et 14 et à Marvoisie le 24 et arrosé surtout les plus jeunes arbres avec le purin d’ortilles, prêle et consoude, préparé par Chantal,  pour les nourrir.

Il y aura à dire sur l’invasion d’asters sur le verger de Grand Saule, fleures tellement apprécié par les abeilles, mais qui hébergent des cicadelles, qui abîment l’écorce des arbres …. mais bon ..c’est le printemps, et on n’arrête plus 🙂

Cours, Verger du Grand Saule

24 mars: apprendre à faire des greffes

Fondamentalement – pour faire prendre le greffon sur le porte greffe, il faut qu’il y a ait un maximum du cambium de l’un en contacte protégé avec le cambium de l’autre. (voir l’illustration du cambium sur cette page des croqueurs d’Anjou). Cependant, les manières de réussir ce tour de force sont multiples et variées, et après des démonstrations très claires autour d’une table (merci pour la table Thomas du Citrouille et Compagnie 🙂 ) tout le monde s’est entassé dans la pépinière pour la mettre en pratique …. le temps nous dira les résultats.
Merci infiniment à Pierre et Jean-Luc, des Croqueurs du « Confluent Ain-Isère-Savoie » d’être venus passer la matinée à partager votre savoir avec nous.

Cours, Verger du Grand Saule

Cours pratique de taille: Samedis 3 et 17 mars

L’enthousiasme à l’envers et contre tout:pluie

Le premier jour prévu pour la taille des arbre a trouvé la neige par terre et avec un température ressenti dans les moins 2 ou 3 ! Les quatre vaillants membres des Croqueurs de pommes, venus de l’Ain pour l’occasion, se sont fait surpris par le mauvais temps, car il faisait plus clément chez eux ! Il y avais 5 membres de l’AAM pour les accueillir et cueillir leurs conseils (que l’on peut lire ici ).
Alors un peu de pluie le 17 mars n’as pas découragé nos membres, qui sont venu nombreux pour démarrer la taille de leurs arbres 🙂