Cours, Taille, Verger du Grand Saule

Exemple de branches charpentières mal espacées

Lors de la journée de formation avec Pierre Xuereb, nous avons observé quelques arbres, notamment celui-ci où on peut voir qu’à un moment la tige centrale a été taillée, que plusieurs gourmands se sont développés et ont été laissés en place sans faire de choix. La conduite apicale a été compromise et ces charpentières trop serrées vont finir par se gêner quand l’arbre aura continué sa croissance. Elles seront rétrécies au niveau de l’accroche avec le tronc et fragilisées. Dans l’idéal elles auraient dû être espacées d’une vingtaine de centimètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *