Activités

Le pressage des fruits

Nos vergers comportent différentes espèces d’arbres fruitiers mais ce n’est qu’avec des pommes que nous faisons du jus de fruits. En effet, les abricots, pêches ou cerises arrivent rarement à maturité sans être chapardés et nous n’en voyons pas la couleur, c’est le cas de le dire. Quant aux poires, elles sont rares et plutôt à consommer rapidement après récolte.

Par contre, les pommiers sont très productifs et nous avons pu amener les fruits chez Patrick M., à Revel, qui nous a offert de nous servir de son pressoir à vis.

Cette année, même si nous avons gardé des pommes atteintes par les carpocapses alors qu’il aurait fallu les éliminer tout de suite pour ne pas favoriser la propagation du bio-agresseur, nous avons pris soin de ne garder que les parties non abimées des pommes et le jus était bien meilleur que l’an dernier.

Chaque personne présente a pu repartir avec quatre ou cinq litres de jus, à consommer rapidement, à congeler en bouteilles de verre ou à pasteuriser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *