Cours, Verger du Grand Saule

24 mars: apprendre à faire des greffes

Fondamentalement – pour faire prendre le greffon sur le porte greffe, il faut qu’il y a ait un maximum du cambium de l’un en contacte protégé avec le cambium de l’autre. (voir l’illustration du cambium sur cette page des croqueurs d’Anjou). Cependant, les manières de réussir ce tour de force sont multiples et variées, et après des démonstrations très claires autour d’une table (merci pour la table Thomas du Citrouille et Compagnie 🙂 ) tout le monde s’est entassé dans la pépinière pour la mettre en pratique …. le temps nous dira les résultats.
Merci infiniment à Pierre et Jean-Luc, des Croqueurs du « Confluent Ain-Isère-Savoie » d’être venus passer la matinée à partager votre savoir avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *